Qui sommes-nous ?


Les membres

Nous sommes des femmes et des hommes issu·e·s de tous horizons, de tous âges, aux compétences variées, réuni·e·s autour de valeurs communes et sensibles aux situations des personnes qui arrivent à Chinon en demande d’asile, temporairement hébergées par l’HUDA (Hébergement d’Urgence pour Demandeurs d’Asile) ADOMA ou de personnes ayant le statut de réfugiés.

Nous sommes convaincu·e·s que personne ne quitte son pays d’origine de gaieté de cœur, souvent au péril de sa vie. Aujourd’hui ce sont eux·elles, demain ça pourrait être nous … Les échanges, les rencontres, les partages, les parrainages, que nous mettons en place depuis nous montrent à quel point nous avons autant à recevoir qu’à apporter.

Nous vivons la présence de ces personnes, de ces familles, comme une véritable richesse, une occasion de tisser, non seulement des liens inestimables, mais aussi un véritable réseau de solidarité dans le Chinonais en partenariat avec d’autres associations et bonnes volontés du territoire.

Anne Gaël
« Lorsque j’ai appris que la ville de Chinon avait répondu favorablement à l’appel consistant à accueillir des personnes en demande d’asile, je me rappelle avoir ressenti un frisson, comme un espoir. Très touchée par la mobilisation, l’énergie des fondateur·trice·s et les objectifs de l’association, je les ai vite rejoint·e·s.
Les rencontres, les échanges, le réseau solidaire du chinonais sont une véritable richesse, une chance.
Qui aide et qui est aidée ? je suis bien contente de ne pas pouvoir répondre à cette question ! »

Annick
« Très sensible à la question des demandeur·se·s d’asile, des réfugié·e·s, j’ai souhaité m’investir et rejoindre l’association Hospitalité Chinonaise aux Migrants pour accompagner ces femmes, ces hommes, ces enfants, pour les aider à s’intégrer au mieux, et ainsi apporter ma petite pierre à cet énorme édifice en poursuivant les actions et initiatives concrètes et solidaires mise en place par l’association. »

Aurélie
« Pour diverses raisons, des personnes décident de quitter leur pays pour rejoindre la France et espérer une vie meilleure et sans danger. J’ai décidé de m’engager pour les aider à s’intégrer au mieux dans la société française et à les soutenir dans leur démarches quotidiennes et administratives. Les différences de cultures sont très enrichissantes pour tous et nous permettent de découvrir l’autre différemment. »

Carmen
« J’ai rejoint l’équipe en avril 2018.
Affectée par ce que l’actualité nous renvoyait sur le sort réservé à ces milliers de gens contraints de quitter leur pays, cette association déjà en place depuis un an était une opportunité d’agir, à mon niveau. Les chiffres et les images sont devenus des femmes, des hommes, des enfants, qui, parachuté·e·s à Chinon, la plupart abîmé·e·s par leur parcours de vie, ont vraiment besoin de soutien. Je ne me voyais tout simplement pas ne rien faire. Le moyen d’agir pour moi est passé par le parrainage de deux jeunes personnes. J’ai découvert la richesse des échanges et des moments de partage avec des personnes de culture différente de la mienne. »

Danielle
« Bonjour, j’ai intégré l’association quelques mois après sa création.
Tous les jours je voyais passer sous mes fenêtres des familles nouvellement arrivées à Chinon. Quand je les croisais ils étaient souriants et disaient toujours un bonjour franc et joyeux. J’ai donc eu envie de mieux les connaitre afin de les aider si possible à s’intégrer dans la vie chinonaise.
Toutes nos rencontres ont été un vrai plaisir.
L’association permet d’organiser quelques festivités qui leur permet de communiquer entre eux et avec nous. Au cours d’une petite fête j’entends trois femmes discuter gaiement originaires de trois pays différents. Lorsque je leur demande quelles langues les réunissent, elles me disent en riant qu’elles communiquent en russe.
Que du bonheur …
Nous avons beaucoup de chance de pouvoir participer à cette aventure ici même dans notre petite ville de Chinon. »

Françoise
« Sortie de l’activité officielle, mais plus que jamais en activité…Membre du CA depuis la création de l’Association et bien tombée dans la marmite du parrainage, où il y a toujours, avec grande joie, à faire et à apprendre … »

Philippa
« Je suis membre actif de l’association depuis sa création. Marraine de plusieurs familles je les aide dans leur quotidien et les encourage à suivre des cours de français, à faire des formations et à profiter de la vie à Chinon. Très impliquée avec les enfants, je sers souvent d’intermédiaire avec les écoles Claude Monet et Mirabeau. Je me rends également à la Cafet’ presque toutes les semaines pour discuter avec les autres familles. C’est un ‘travail’ de partage et de confiance qui est très enrichissant pour tout le monde. Pouvoir aider quelqu’un à créer une nouvelle vie est pour moi un vrai plaisir. Il y a beaucoup à faire, nous avons besoin de vous ! »

Philippe
« Je suis entré dans l’association en 2018.
Une amie m’avait invité à assister à une réunion des bénévoles.
Les personnes présentes avaient déposé avant d’entrer, toutes idées de discussions politiques et ou confessionnelles, ils parlaient d’humain, ils travaillaient ensemble à la protection d’autres humains en très grandes difficultés sur notre territoire.
Les idées, les réflexions, les actions qui naissaient du débat n’avaient pas d’autre but. Cette ambiance et cette façon d’être ensemble acteur pour améliorer l’avenir d’hommes, de femmes et d’enfants physiquement présents dans ma vie de tous les jours m’a plu et j’ai adhéré à l’association.
Depuis, je suis membre, pas très actif je dois l’avouer, mais je partage l’idée que même si certains comme moi, ne consacrent pas beaucoup de temps à la vie de l’association, leur participation aux débats, les idées qu’ils apportent et leur participation physique à l’organisation et à l’animation des actions, des événements en faveur de ces personnes isolées ou en famille, participe aussi pleinement à la dynamique de l’association.
Demain ce sera peut-être moi ou les miens qui auront besoin d’aide et je fais le pari qu’il faut encore avoir confiance en l’être humain. »


Nos statuts

Statuts de l’association
HOSPITALITÉ CHINONAISE AU MIGRANTS
Modification approuvée lors de l’Assemblée Générale Extraordinaire du 16 septembre 2020
(Initialement prévue en mars 2020, mais repoussée du fait de la pandémie COVID-19)

Chapitre 1 – Formation et but de l’association

Article 1 : Nom de l’association
Il est constitué, conformément à la loi du 1 er juillet 1901, entre tou·te·s ceux·celles qui adhèrent aux présents statuts, une association ayant pour titre : HOSPITALITÉ CHINONAISE AUX MIGRANTS.
Article 2 : Objet
L’objet de l’association est « apporter un soutien durable aux migrant·e·s en Chinonais dans le respect des droits de l’Homme »
Article 3 : Missions
Les missions de l’association sont d’apporter de l’aide aux migrant·e·s et à leur famille dans les domaines pour lesquels des besoins existent.
En particulier, l’association peut aider les personnes et les familles en difficulté dans la réalisation de leurs démarches administratives, dans l’insertion des enfants (à travers le soutien aux activités scolaires et sportives), dans l’insertion professionnelle, dans la recherche et l’obtention de logement (l’association peut être amenée à louer des logements).
Elle peut aussi, éventuellement, leur apporter un soutien financier.
Enfin, elle facilite les actions d’échange, de partage et d’information à destination des migrant·e·s et de leur famille.
Pour réaliser ses objectifs, l’association collecte des dons et des subventions, gère ses ressources financières et décide de leur attribution.
L’association cherche à coopérer avec les acteurs et dispositifs sociaux d’accompagnement des migrant·e·s et de leur famille, qu’ils relèvent de l’État, des collectivités territoriales, du secteur privé ou associatif (en respectant les missions et les savoir-faire de chacun·e d’entre eux·elles). De plus, l’association peut soutenir les initiatives prises collectivement par les habitant·e·s qui sont conformes à ses objectifs.
Article 4 : Siège

Le siège social est fixé à la Mairie de Chinon Place du Général de Gaulle 37500 CHINON
Article 5 : Durée
Sa durée est illimitée

Chapitre 2 – Constitution de l’association, admission, exclusion

Article 6 : l’association se compose de :
Membres adhérent·e·s : personnes physiques qui font, annuellement, acte d’adhérer.
Article 7 : Admission
L’adhésion est valable une année.
Le Conseil d’Administration peut refuser la qualité d’adhérent·e.
Article 8 : Exclusion
Tout·e membre qui contreviendra au respect des statuts sera radié·e sur décision du CA. La qualité de membre se perd également pour non renouvellement d’adhésion.
Article 9 : Ressources
Les ressources de l’association comprennent :
– Les cotisations de ses membres. Le montant de la cotisation est fixé annuellement en assemblée générale
– Les subventions versées par l’État, les Collectivités territoriales ou une institution publique,
– Les recettes de manifestations,
– Les dons versés dans les conditions légales,
– Les prestations de services que l’association pourrait délivrer conformément à son objet social,
– Les intérêts de son patrimoine financier,
– Et toute action que le CA jugera pertinente.

Chapitre 3 – Conseil d’Administration

Article 10 : Composition
L’association est dirigée par un Conseil d’Administration composé de 6 membres au moins. Les administrateur·trice·s sont élu·e·s ou tiré·e·s au sort en assemblée générale. Les 3 premiers sortants sont établis par tirage au sort lors de la mise en place du conseil. En de vacance, le Conseil peut pourvoir provisoirement au remplacement du·de·la membre jusqu’à la prochaine assemblée générale lors de laquelle il sera procédé au remplacement définitif.
Le bureau :
Après chaque Assemblée Générale, le Conseil d’Administration désigne en son sein un bureau. Il est composé si possible de :
– Un·e président·e, co-président·e
– Un·e trésorier·e, co- trésorier ·e
– Un·e secrétaire, co- secrétaire
Ces personnes sont désignées par le Conseil d’Administration parmi les adhérent·e·s le composant. De même, le Conseil d’Administration peut décider d’adjoindre un·e ou des administrateur·trice·s pour ses (leurs) compétence (s).
Article 11 : Réunion du Conseil d’Administration
Le Conseil d’Administration est le lieu de la décision. Il mandate le bureau pour sa mise en œuvre.
Le Conseil se réunit régulièrement sur convocation du·de·la (des) président·e (s) ou sur demande du tiers de ses membres. Le Conseil ne pourra délibérer que si un quorum des 2/3 est atteint. Tout·e membre peut se faire représenter par un·e autre membre dans la limite d’un pouvoir par membre présent·e.
Le vote se fait à main levée. Cependant, à la demande d’un·e membre le vote sera à bulletin secret. Les décisions sont prises à la majorité des voix (des présent·e·s et des représenté·e·s).
Tout·e membre du Conseil qui, sans excuses n’aura pas assisté à trois conseils consécutifs sera considéré·e comme démissionnaire.

Chapitre 4 : Assemblée Générale

Article 12 : Convocations
Les membres de l’association se réunissent chaque année en Assemblée Générale sur convocation du bureau.
Cependant, l’Assemblée peut être convoquée extraordinairement toutes les fois que le Conseil d’Administration le juge nécessaire. Elle peut être également convoquée sur la demande collective des 2/3 des membres, adressée au·à la président·e.
Les convocations sont faites par courrier électronique, ou, à défaut, par voie postale, envoyées au moins quinze jours à l’avance et indiquant l’ordre du jour.
Article 13 : Composition
L’assemblée comprend tou·te·s les membres de l’association à jour de leur adhésion à la date de l’assemblée générale.
Tout·e membre peut se faire représenter par un·e autre membre dans la limite d’un pouvoir par membre présent·e.
Article 14 : Assemblée Générale annuelle
L’assemblée peut valablement délibérer quel que soit le nombre de membres présent·e·s ou représenté·e·s. L’assemblée générale entend, approuve et rejette le rapport qui lui est présenté par le Conseil d’Administration ainsi que les comptes de l’exercice précédent ; elle statue sur les orientations de l’année à venir proposées par le Conseil d’Administration et le budget qui les accompagne. Elle statue également sur les recours présentés par les membres radié·e·s et sur toutes les questions portées à l’ordre du jour.
Le vote se fait à main levée. Cependant, à la demande d’un·e membre, le vote se fera à bulletin secret.
Les décisions sont prises à la majorité absolue.
Article 15 : Assemblée Générale extraordinaire
L’Assemblée Générale convoquée de façon extraordinaire délibère exclusivement sur les questions portées à l’ordre du jour.
L’assemblée ne peut valablement délibérer que si les 2/3 des membres sont présent·e·s ou représenté·e·s. Elle peut en particulier, modifier les statuts de l’association. Si une première assemblée ne réunit pas le
quorum des 2/3, une seconde assemblée doit être convoquée dans le délai d’un mois. Elle pourra valablement délibérer quel que soit le nombre de personnes présentes. Le vote se fait à main levée. Cependant, à la demande d’un·e membre, le vote sera à bulletin secret.
Les décisions sont prises à la majorité absolue.
Article 16 : Règlement intérieur
Le Conseil d’Administration pourra établir un règlement intérieur. Celui-ci sera approuvé par l’Assemblée
Générale. Il complètera divers points non prévus par les statuts.

Chapitre 5 : Dissolution

Article 17 : Dissolution
La dissolution de l’association ne peut être votée que par une assemblée générale extraordinaire délibérant dans les conditions de quorum et de majorité prévues à l’article 14. En cas de dissolution, le Conseil d’Administration cédera l’actif disponible à une association sans but lucratif poursuivant les objectifs analogues.

Chapitre 6 : Formalités

Article 18 : Formalités et déclaration
Tous pouvoirs sont donnés aux président·e·s ou au·à·la porteur·se d’un original des présents statuts pour effectuer les formalités de déclaration

Chinon, le 16 septembre 2020
La présidente,
Les secrétaires,
Un membre du Conseil d’Administration