CENT pour 1 Chinon


Le principe

Depuis 2017, Chinon accueille des demandeur·se·s d’asile venu·e·s de tous horizons et pour des raisons différentes.

La convention de Genève adoptée en 1951 prévoit que peuvent prétendre au statut de réfugié·e,
toute personne qui :
– Se trouve hors de son pays d’origine,
– Ne peut ou ne veut pas demander la protection de son pays d’origine,
– Craint d’être persécuté·e pour l’un des motifs tels que sa « race » ou origine ethnique, sa religion, sa nationalité, le groupe social auquel il·elle appartient, ses opinions politiques.

Si la situation de la personne ne répond pas à la définition du·de la réfugié·e donnée par la Convention de Genève, elle peut, sous certaines conditions, bénéficier de la protection subsidiaire. La protection subsidiaire est une protection accordée aux personnes dont la situation ne correspond pas à la définition du·de la réfugié·e donnée, mais qui ont quand même besoin d’être protégées.
Pour l’obtenir, elles doivent prouver qu’elles sont exposées dans leur pays à :
– La peine de mort,
– La torture ou des peines de traitements inhumains ou dégradants,
– Une menace grave, directe et individuelle contre leur vie ou leur personne en cas de conflit armé.

À chinon, nombreux·ses sont les demandeur·se·s d’asile qui obtiennent le statut de réfugié·e ou la protection subsidiaire mais … De plus en plus nombreux·ses sont les personnes déboutées de leur demande d’asile qui se retrouvent presque du jour au lendemain dans logement, sans aide ni aucun moyen de survie.
Les vies de ces personnes, de ces familles dont souvent les enfants sont scolarisés et intégrés, sont en danger.
La seule solution qui se présente à eux·elles est d’appeler le 115 (SAMU social), qui peut rarement les aider tant ils sont sollicités par ailleurs.

Hospitalité Chinonaise aux Migrants s’engage à aider ces familles, à prendre, autant que faire se peut, le relais du 115 …
CENT pour 1 CHINON se base sur un objectif simple et atteignable (déjà mis en place dans d’autres villes de France) : 100 personnes qui donnent 5€ par mois pour loger une famille et la sortir de la rue.
CENT pour 1 CHINON c’est un pari pris au printemps 2019 pour loger 3 familles dans le besoin ou plus si nos moyens nous le permettent, pari réussi grâce à la générosité des donateur·trice·s du chinonais et d’ailleurs.

D’autres familles déboutées sont dans l’urgence et doivent pouvoir trouver un toit.
CENT pour 1 CHINON existera aussi longtemps que possible, grâce aux bonnes volontés.


À propos de Hello Asso

Hello Asso est une plateforme participative gratuite de collecte de fonds pour les associations, sans abonnement ni commission.
Elle ne vit que grâce à la générosité et à la participation des personnes qui contribuent aux projets des associations.
Au moment de son paiement, l’internaute à l’opportunité de laisser un pourboire volontaire pour couvrir les frais de fonctionnement du site, et d’en fixer le montant.


Déduction fiscale

L’association Hospitalité Chinonaise aux Migrants étant reconnue d’intérêt général, le don à l’opération CENT pour 1 ouvre droit à une réduction fiscale prévue aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.
Vous pourrez ainsi déduire de votre impôt 66% du montant de votre don.
À titre d’exemple, un don mensuel de 30€ ne vous coûtera en réalité que 10€ par mois.